Comment booster votre NewsLetter ?

comment-booster-votre-newsletter-editam-print-Pari

Comment booster votre NewsLetter ?

Si pour beaucoup d’entre vous la newsletter n’est qu’un parasite de plus dans votre boîte mail, sachez que ce média a révolutionné la manière dont les marques ont perçu la communication client. Souvent négligée par certains, car jugée trop intrusive, elle reste néanmoins un bon moyen d’entretenir une relation client/prospect de qualité, aussi faut-il en connaître les bonnes méthodes.

Une Newsletter, à quoi ça sert ?

La première chose à comprendre pour les plus sceptiques d’entre vous, c’est qu’il existe une bonne raison pour les marques de vous envoyer des newsletters. Une entreprise n’investit en général pas souvent de temps inutile pour pas ou peu de résultat.

Basiquement, une newsletter est un courrier électronique d’information envoyé généralement une fois par mois ou du moins, de façon régulière à ses différents abonnés. Elle permet d’établir un contact constant avec ses clients/prospects et de tisser une relation de proximité qui fera la différence sur le long terme.

Les objectifs d’une newsletter peuvent-être multiples. Un premier objectif et commun à toutes les stratégies, est l’augmentation du Traffic vers le ou les sites présents dans la newsletter. En effet, la newsletter n’est qu’un moyen de communiquer une information mais rarement une méthode dite de « verrouillage ». Le deuxième objectif d’une newsletter s’inscrit dans une stratégie plus globale d’inbound marketing (marketing de contenus). La newsletter devient par ce biais, un très bon relais d’informations ciblées et engendre l’intérêt du destinataire. Un troisième objectif est par exemple le partage d’une information importante ou qualitative comme un promotion. L’ajout d’un code promotionnel à la newsletter viendra augmenter le sentiment d’exclusivité de cette dernière et le client n’en sera que plus flatté !

Bref, vous l’aurez compris, on peut multiplier à l’infini les objectifs d’une newsletter. Néanmoins, si vous ne devez retenir qu’une seule information, sachez que globalement une newsletter reste un excellent moyen de fidélisation client.


Qu’est-ce qu’une bonne newsletter ?

1 – La structure doit-être facilement compréhensible

–  L’objet : C’est à mon sens, l’élément le plus important d’une newsletter ! C’est en effet le message que va afficher la messagerie de votre client, et comme on dit, nous n’avons pas deux chances de faire une bonne première impression, alors soignez le ! Evitez par exemple les « !! » ou les mots comme « promotions » qui sont dans 90% spammés par les boîtes de messagerie.

–  La structure : HTML ou Texte ? Donnez le choix à votre audience, pour éviter toute difficulté de lecture. De sa lisibilité dépendra le taux de conversion et son efficacité. Dès le début, proposez en effet un lien en ligne permettant de la lire dans le navigateur. D’un point de vue structurel, visez l’efficacité et relayer l’univers de votre marque. En effet, il doit impérativement exister une continuité de forme et de fond dans l’ensemble de vos moyens de communication et donc dans votre newsletter.

–  Le contenu : C’est ce qui va donner envie au lecteur d’aller plus loin et d’approfondir les sujets abordés en cliquant sur les différents liens. Encore une fois, privilégiez des titres courts et pertinents (pas facile je sais). Donnez seulement un aperçu de ce dont vous voulez parlez pour « forcer » le lecteur à cliquer. En bref, suscitez l’intérêt et positionnez-vous comme l’expert incontournable de votre activité !

2 – La Newsletter doit-être planifiée et envoyée de façon régulière

La Newsletter, c’est comme la course à pied, il faut trouver le bon rythme pour augmenter ses performances 😉. En règle générale, ne communiquez que si vous avez des choses à dire ! Cependant, ne laissez pas trop de temps entre deux newsletters, un délai de 2 mois est un grand maximum. La newsletter mensuelle (la plus couramment utilisée) donne de bons résultats et instaure un rituel ou un rendez-vous sans trop s’immiscer dans le quotidien du destinataire.

Vous pouvez cependant catégoriser et segmenter vos newsletters pour pouvoir en envoyer plus souvent. Par exemple, faite une newsletter généralise les 3 de chaque mois, et une tournée vers des offres exclusives le 15. Ainsi, l’information sera traitée différemment par le lecteur.

3 – Une bonne Newsletter doit-appeler à l’action par l’intermédiaire de liens

J’entends ici par lien, le lien hypertexte mais aussi le lien émotionnel émanant de votre newsletter. Essayez de jouer sur les deux tableaux.

Pour générer de l’interaction avec votre audience, personnalisez votre courriel avec le nom de la personne qui la recevra. C’est un minimum mais ce n’est pas toujours le cas ! De plus, pour ce faire, vérifiez bien votre base de données en amont sans intervertir le nom et le prénom par exemple 😉.

N’hésitez pas à employer des termes d’action : « En savoir plus » « Découvrez » « Participez » ou encore « Bénéficiez ». Le lecteur doit se sentir impliqué et acteur du message reçu.

Privilégiez un nombre de liens conséquents à la fois sur du texte mais aussi sur des photos. Et oui, nous ne sommes pas tous égaux face aux messages. Certains sont plus sensible aux textes et d’autres aux images ou vidéos.

Pour les boutons d’actions, mettez-les en avant avec des couleurs pas nécessairement flashies mais qui sortent du cadre.

4 – Une bonne Newsletter doit évoluer dans le temps

Rien de pire que de recevoir pendant une année entière une newsletter qui ne surprend plus quand on l’ouvre. Alors n’hésitez pas à la moderniser, à changer certains titres ou photos de place tout en gardant une ligne éditoriale et visuelle cohérente. Pour cela, faite des tests pour les premières. Voyez celle qui obtient les meilleurs résultats et gardez la comme base de travail.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

EDITAM - agence de création print & web – Paris
logo_editam_noir

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR NOS NEWSLETTERS EDITAM